Personnages historiques

  • Le pasteur Colombe, (1731-1813), fut un chef prédicant célèbre du temps de la clandestinité pour la religion réformée. Condamné à mort part contumace, brûlé en effigie sur une place à Mens, il fut président du synode des églises du désert dans le Dauphiné. Il est le père du Comte Jean Bérenger, personnalité d’influence sous le Premier Empire.
  • Le comte Jean Bérenger, (1767 à Mens – 1850). Pair de France. Instigateur, avec Lucien Bonaparte du Coup d’état du 18 Brumaire, et l’un des principaux inspirateurs de la Cour des comptes.
  • Félix Neff, né le 8 octobre 1798 à Genève et mort le 12 avril 1829 dans la même ville, est un pasteur protestant suisse qui exerça la quasi-totalité de son ministère en France, essentiellement dans le Dauphiné, où il œuvra en tant qu’évangéliste, enseignant, agronome et ingénieur.
  • Jules Bérenger, né en 1803. Premier magistrat protestant dans l’histoire de la Cour des comptes.(nommé par Louis-Philippe, en 1834).
  • Callixte Accarias, né à Mens en 1831, juriste professeur de Droit romain à la faculté de Droit de Paris, inspecteur général des Universités.
  • Pierre Richard-Willm (1895-1983), acteur français des années 1930 et 1940.
  • Philippe Huet (1920-1994), Président du SEITA et des Charbonnages de France.
  • Jean Ripert (1922-2000), économiste et diplomate.
  • Pierre-Patrick Kaltenbach (1936-2014), descendant du Comte Jean Bérenger, magistrat à la Cour des comptes, spécialiste de la moralisation des finances publiques, président de l’Institut national d’études démographiques (INED), du Fonds d’action sociale pour l’insertion des immigrés (FAS), membre de la commission de réforme du Code de la nationalité et de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH), président des Associations familiales protestantes.